Six mois avec sursis pour avoir eu un comportement violent au service des urgences

Un homme de 46 ans, originaire de Sint-Amands (Flandre) a attaqué un ambulancier ainsi que le médecin urgentiste de la Clinique Saint-Joseph à Bornem. Circulant ivre sur la voie publie, l’homme a été emmené à l’hôpital. Une fois arrivé sur place, celui-ci s’est montré très agressif et a attaqué physiquement le médecin urgentiste et l’ambulancier voulant lui apporter des soins. Le médecin a reçu douze coups de la part de l’intéressé et a subi une incapacité de travail d’une semaine. Le parquet a indiqué que son comportement violant était lié aux problèmes d’alcool et de drogue qu’il connaissait. Il a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Dans le service des urgences de l’hôpital à Bornem, un geste d’une telle violence physique n’est heureusement pas régulier. Cependant, l’agressivité est quasiment quotidienne. C’est notamment le cas dans des situations d’attente qui, pour les patients, sont jugées trop longues ou injustifiées.

Le personnel des urgences de Bornems a reçu récemment une formation afin de les aider à gérer au mieux les comportements agressifs et à prévenir l’agressivité physique.

Source: Nieuwsblad
Photo: Nieuwsblad